Comment changer d'Avocat

Le libre choix de l'avocat par son client est un principe fondamental. Si vous souhaitez décharger votre avocat de votre dossier, cela est donc possible mais doit être organisé de manière à ne pas porter préjudice ni à vos intérêts, ni à ceux de votre conseil.

Comment procéder

Vous pouvez changer d’avocat même si la procédure est entamée mais vous devez toutefois prendre toutes les précautions utiles, notamment si une instance est en cours ou une date d’audience proche. Ce changement d'avocat ne vous dispensera pas bien entendu de régler l'intégralité des frais et honoraires dus à votre précédent conseil. 
 
En pratique : 
 
Choisissez et consultez un nouveau conseil, demandez lui de prendre en charge votre dossier et indiquez lui le nom de votre ancien conseil afin qu’il puisse se rapprocher de lui pour effectuer les démarches utiles à la bonne marche de votre dossier.
 
Prévenez ensuite votre ancien avocat par courrier en lui indiquant les coordonnées de son successeur. Ce dernier devra alors vous faire parvenir un décompte des honoraires que vous lui devez au prorata du travail réellement effectué, même si vous étiez convenus d'un forfait et transmettre votre dossier à son successeur.
 
Dans l'éventualité ou vous avez une décision d'Aide Juridictionnelle, vous devez également rédiger un courrier à l'attention du Bureau d'Aide Juridictionnelle les informant de ce changement.

Que faire en cas de difficultés liées au changement d’avocat

Difficultés liées aux honoraires 

Si vous contestez ces honoraires, saisissez le Bâtonnier de l'Ordre des Avocats d'une contestation. Dans cette hypothèse, il vous suffit d'adresser un courrier à l'attention du Bâtonnier l'informant de la situation, accompagné d'éventuelles pièces justificatives.
 
Sauf accord préalable du Bâtonnier, l'Avocat qui accepte de succéder à un confrère ne peut défendre les intérêts du client contre son prédécesseur. 

Difficultés liées à la restitution de votre dossier 

De la même manière, les éventuelles difficultés liées à la restitution des pièces doivent être soumises au Bâtonnier de l'Ordre auquel appartient votre ancien avocat qui les règle conformément à la procédure applicable aux contestations d'honoraires.